MASQUES ANTI-POLLUTION CA FONCTIONNE … à condition de bien choisir son masque.

Le port de masques anti-pollution n’est pas encore entré dans les mœurs en Europe malgré une nette évolution des mentalités ces dernières années. Une question persiste et revient souvent : Les masques anti-pollution protègent-ils vraiment la santé?

En réalité, tout réside dans le choix de votre masque. En vérifiant certains éléments vous êtes en capacité de déterminer si votre protection est optimale.

Je vous propose un guide pour vous aider dans ce choix.

Le filtre

L’étanchéité

Le système de maintien

La certification

Le Filtre

Le filtre à particules

Le principe du masque anti-pollution est de filtrer les particules fines en suspension dans l’air. La taille des particules varie de >10 microns à < 0,1 microns . Les filtres ont des fonctions différentes et arrêtent des particules de différentes. Pour une bonne protection contre la pollution de l’air il est conseillé de choisir un filtre filtrant les particules > à 2,5 microns.

De nombreux masques proposent des filtre 10 microns, or la majorité des particules fines sont capables de passer. Choisir un filtre < à 2,5 microns est peu recommandé puisque la respiration devient gênante et l’apport en oxygène insuffisant.

Le filtre doit être changeable ou jetable

Un filtre a une durée de vie limitée. Méfiez-vous des masques pseudo-permanents. Si vous ne pouvez pas changer le filtre, votre masque est jetable. Le filtre sature avec l’exposition aux particules mais perd aussi de l’efficacité à force de manipulations. .

L’étanchéité

Il faut être vigilant sur ce point. L’efficacité d’un filtre parfait, même certifié CE, est neutralisé lorsque l’air passe sur les bords du masque. Le filtre doit épouser la surface complète du masque et doit être plaqué au visage (Attention au masques sans système de rigidification !) de façon à ce que l’air ne puisse passer que par la membrane filtrante.

Le système de maintien

Il faut observer le système de maintien de son masque. Effectivement si le masque n’est pas bien plaqué, il n’est pas étanche. S’il peut facilement bouger sur votre visage en cas d’activité, il n’est pas étanche.

La certification

La certification CE aux normes européennes EN 149 est un bon indicateur pour jauger de l’efficacité d’un masque.

Il ne faut pas confondre certification et déclaration de certification. La certification CE est délivrée par un organisme indépendant et certificateur alors que la déclaration de conformité CE est une simple déclaration du producteur que son produit respecte ce qu’il annonce.

Il ne faut pas confondre certification du filtre et certification du masque. Nombreux sont les masques anti-pollution qui détiennent des filtres certifiés mais dont les masques ne le sont pas.

Il existe différents niveaux de certification : FPP1, FPP2, FPP3. Le niveau FPP3 est le plus élevé avec la tolérance de fuite de seulement 2 %.

C’est en analysant l’efficacité des masques existants que Mask Generation a mis au point un masque innovant qui allie le meilleur de toutes ces solutions pour proposer un produit réellement efficace.